LA DELICATESSE – D. FOENKINOS

Pourquoi ce livre?

J’ai lu récemment Charlotte du même auteur et ça avait été un coup de cœur. C’était le premier livre que je lisais de cet auteur.
Je me rappelle avoir adoré la construction du récit, des phrases très courtes qui accentuaient le côté dramatique du livre.
J’avais aimé la profondeur du récit, qui retraçait entre autres, la biographie de cette peintre Charlotte Salomon que je ne connaissais pas.
Pour éviter une répétition, je laisse ici le lien vers l’article que j’avais fait sur Charlotte.
Suite à cette lecture, j’ai eu envie d’en lire plus sur cet auteur, j’ai donc réitéré l’expérience avec La délicatesse.
J’y suis allée à l’aveugle, sans même lire le résumé.

4ème de couv’

« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitions la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse..

Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité. »

Un début de roman plutôt prometteur

On suit l’histoire d’un couple assez classique, Nathalie et François. On suit leur rencontre, leur quotidien.
Nathalie est l’héroïne de l’histoire et je pensais qu’on allait être au cœur d’un livre psychologique autour de la quotidienneté de la vie de cette femme.
C’est le genre de livre que j’aime, des livres centrés autour d’une personnalité forte, bien travaillée et qui amène à réfléchir, à la Madame Bovary de Flaubert.
Mais rapidement (ce n’est pas un spoil, c’est écrit dans le résumé) on apprend que son mari meurt. Soit. Ca peut amener des thématiques intéressantes.

Peut-on poursuivre la lecture d’un livre interrompu par la mort de son mari?

la delicatesse – d. foenkinos

Surtout que l’on apprend que Nathalie n’a pas compris la dernière phrase que son mari lui a dit avant de mourir, donc je m’attendais à ce que l’intrigue soit centrée autour de ça.

Mais en fait, pas du tout…

Déjà, ce que j’avais trouvé intéressant dans Charlotte, c’est à dire ces phrases très courtes qui donnaient de la dimension, ce n’est pas du tout le cas ici.
La construction du récit est tout à fait classique et même pauvre. L’histoire est raconté à la troisième personne et c’est fade, sans aucune profondeur.
Nathalie, l’héroïne n’a aucun intérêt, on nous la décrit vaguement comme une femme un peu mystérieuse, malheureuse depuis la perte de son mari, qui suscite l’intérêt de tous ses collègues. V’là l’originalité.
Le gros problème du livre c’est ça, c’est qu’il n’y a aucune profondeur, c’est très vulgaire, autant l’écriture que le récit, on a l’impression de suivre une télénovela.

Il n’avait pas regagné son bureau. C’est alors qu’elle pensa au toit de l’immeuble.

la délicatesse – d. foenkinos

Cette citation se suffit à elle-même…

Invraisemblances, clichés, une liste non exhaustive

Une citation vaut mieux que mille mots

N’est-ce pas le rôle d’une femme? Faire en sorte que les hommes arrêtent de courir.

la délicatesse – d. foenkinos

No comment.

Ah, et pour « étayer » le récit, on a des définitions, des extraits de chansons, intercalés dans la chronologie de l’histoire. Ca ne sert juste qu’à rajouter de l’incrédulité au roman. Inutiles.

Conclusion

J’ai du mal à croire que c’est le même auteur qui a écrit cette merde et Charlotte, du coup j’ai envie de relire Charlotte…
Même en le considérant comme un roman télénovela, je le trouve sans intérêt et mal fait.
Il continue même de promouvoir des clichés à la con.
J’ai détesté.

5/20

Pour me suivre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s